En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

4 route de Loulay
17330 - La Jarrie-Audouin
Tél. : 05 46 33 81 55
Fax : 05 46 25 00 27

la-jarrie-audouin@mairie17.com

Bienvenue

Bienvenue
Garrie, Garric, Jarrie, ...


.......La Jarrie Audouin est une petite bourgade du Nord Est de la Charente Maritime, plantée entre Loulay et St Jean d'Angély, en bordure de l'ancienne route royale reliant Paris à Bordeaux.

.......Le nom même du village témoigne de sa fondation médiévale. Le terme "Jarrie" vient de "Garric" qui désignait en gaulois le chêne Kermès. Plus tard "Garric", francisé dans le toponyme s'applique, par glisement de sens, aux sols secs et rocheux où poussent ces arbres, ou aux terres non cultivées (il a ainsi donné garrigue en provençal). Le nom de "Jarrie" est très répandu en France.
.......Dans le Poitou, il fait référence à des landes couvertes d'ajoncs et à des terres impropres à la culture.
......."Audouin" est le nom du Seigneur. Cette forme de juxtaposition du nom du lieu et d'un qualificatif se rapportant au propriétaire est typique du Moyen Age (Puy Chevrier, la Chapelle Bâton, ...).
.......Le village actuel résulte de l'agglomération des hameaux de la Vaudion, de Pié Pelé et du petit centre bourg
.......L'église n'est implantée dans aucun des trois noyaux urbains, mais dans la portion de campagne encore vide, entre le Bourg et Pié Pelé.
.......La première mention écrite de la Jarrie Audouin remonte au XIeme siècle. Vers 1070, Gui Geoffroy, Duc d'Aquitaine et Comte du Poitou, fait don à l'abbaye de Montierneuf, de la Jarrie avec toutes ses dépendances, sauf la dîme déjà distribuée à l'abbaye de Saint Jean d'Angély.
.......Il faut attendre le XIVeme siècle, pour que le suffixe Audouin soit mentionné.
.......Il correspond au moment ou le propriétaire le Jarrie se laÏcise: le territoire jusqu'alors sous la domination d'un Prieur passe entre les mains d'un Chevalier.
Sans doute la Guerre de Cent ans qui ravage le Poitou entre 1337 et 1453, suscite-t-elle une totale redistribution de la terre et du pouvoir.
.......L'église de la Jarrie Audouin est construite au XIIeme siècle. Elle remplacerait une chapelle plus ancienne. Comme bon nombre de bâtiments religieux dans la région, elle est érigée au sommet d'une colline.
.......Pourtant, si l'édifice peut aujourd'hui s'apercevoir de loin, il n'en était pas de même au Moyen Age.
.......Comme la majorité des villages en France, celui de la Jarrie Audouin se fixe définitivement aux alentours des XIIeme et XIIIeme siècles.
.......Le pays entier est alors marqué par un essor économique sans précédent qui suscite de grande campagnes de construction.
.......A partir du XIIeme siècle, le climat se fait plus clément: il pleut moins, il gèle moins fort et les étés sont plus ensoleillés.
.......On est entré dans un ère de réchauffement qui durera jusqu'au XVIIeme siècle.
.......La démographie est sans cesse croissante, stimulée par une diminution de la mortalité accidentelle due aux institutions de paix (Paix de Dieu, Trève de Dieu). 
.......De grandes campagnes de défrichement qu'entament les moines, diminuent les risques de famine ou d'épidémie.
.......Un outillage de meilleur qualité issu d'une production métallurgique plus scientifique favorisée par la multiplication de moulins et l'amélioration des cadences agricoles due au recours plus systématique au cheval pour les travaux des champs, sont autant d'élément majeurs qui revitalisent le pays.
.......C'est ainsi que le surplus de la production agricole développent le commerce et favorisent l'essor des villes et de l'artisanat.
.......Lentement, la Sylve médiévale s'étiole pour faire place à un bocage dense à la trame serrée qui se ponctue de bourgades peuplées par des défricheurs peu à peu sédentarisés.

 

Par Marie Pierre Niguès, architecte du patrimoine
 

 


 
 
6214 visites
 
a3w.fr © 2017 - Informations légales - lajarrieaudouin.monclocher.com